samedi 19 mars 2016

Ce week end rencontre d'astrologues à Paris


Le Mouvement pour l’Astrologie à l’Académie (MAA) en partenariat avec la Faculté Libre d’Astrologie de Paris (FLAP), la Bibliothèque Astrologique, et l’Institut  de Sexocyclologie  (ISC) organisera désormais  chaque mois un week- end de réflexion  dans le XIIIe arrondissement de Paris.
Notre quatriéme rendez-vous de l’année 2015-2016  coincidera à  peu près avec l’équinoxe de printemps et traitera des nombres en astrologie : le 4, le 6 , le 7, le 10 , le 12.
Notre  invité   d’honneur sera   Roger Héquet- (ACB, Astro-chronobiologie) avec  l’historien de l’astronomie  Didier Massoule.  Il seront  reçus par   nos amis  Esther Lacan, Frédéric Caillard,  Béatrice Crozat, Marc Cohen, Bernard LuguernEntrée  Libre.
I  Samedi  19  mars  2016  de 18h30 à 21h,  au café culturel  Le Ballon  Rouge, 17, rue Abel Gance. 75013  Paris  M° Quai de la Gare. Consommation requise. 2h30
II Le lendemain, Dimanche  20  mars2016  Déjeuner  convivial au Restaurant  Le Palace de Chine de 12h à 14h30. 70, avenue de Choisy 75013 Paris (Buffet : 17 euro).  2h30 avec trois débats de 30 minutes chacun entrecoupés par les hors d’œuvre,  les plats et les desserts.
III A la Bibliothèque Astrologique,  de 15h à 17h30, 8, rue de la Providence  (rez de chaussée) Bus 62 Arrêt Bobillot-Tolbiac.  Collation offerte.  Possibilté d’emprunter des ouvrages pour un mois. 2h30  
Contact :  06  60 75 52 48 

teleprovidence@yahoo.fr

jeudi 26 novembre 2015

Colloque astrologique du 13 décembre 2015 à Paris

Colloque  des 40 ans  du Mouvement Astrologique MAU. Que s'est-il passé en 40 ans?
avec  la participation  de   Guy Taillade,  Jacques Halbronn,  Jean-Paul Rapp.


Nous célébrerons le 40e anniversaire du Colloque de 1975 le dimanche 13 décembre 2015, de 12h à 18h. au Restaurant Le Palace de la Chine, 70, Avenue de Choisy. 7503 Paris, à deux pas de la Maison des Associations du XIIIe, rue Caillaux que connaissent bien des astrologues,
sur le thème L'ASTROLOGIE ET NOTRE TEMPS. Tables rondes filmées.
Quatre moments animés par Jacques Halbronn.
12h-13h30 L'astrologie aujourd'hui : son statut, son avenir
13h30-15h Buffet chinois à volonté sur place (pour gagner du temps)
15h-16h30- L'astrologie comme science du temps
16h30-18h L'astrologie, que nous dit-elle sur le temps présent?
Participation : 20 euro pour la journée (repas compris) à l'ordre de l' association la Vie Astrologique. Réservation souhaitée avant le Ier décembre 2015 par mail.

CHANNEL VOYANCE TELEVISION : Samedi 5 décembre, Centre des deux moulins, Par...

CHANNEL VOYANCE TELEVISION : Samedi 5 décembre, Centre des deux moulins, Par...:   Samedi 5 décembre 2015, à 16h30     Centre des deux moulins 185 rue du château des rentiers 75013 Paris M° Nationale.   Entrée ...

jeudi 12 novembre 2015

Nouvelle réponse au Manifeste des 186


La  réponse  de 1975  au Manifeste des  186


Faut-il repenser en 2015  la réponse au Manifeste des  186 qui émana en décembre 1975 de notre congrès ? Tel sera le sujet de notre première table ronde du 13 décembre 2015.

Ci-dessous la réplique de 1975 dont les signataires présents furent : Gustave-Lambert Brahy, Alexandre Ruperti, Victor Bouvies, georges Dupeyron,  Frençois Richez,  Robert Changeux,  Pierre Heckel, Jean Bromennac, Guy-Philippe Renoult,  Chandrasekhar Thakkur,  Maurice Froger,  Eliane Lecuve-Bénady, Herman de Vos, Eric  Weil,  Jacques Halbronn


« 186 savants ont publié récemment un manifeste dans lequel ils déclarent que l’Astrologie est une pure superstition. Il est navrant que chaque fois que l’Astrologie est mise en cause, la parole est donnée  à des personnes avec ou sans prix Nobel dans leur spécialité, qui ne sont pas qualifiées pour orienter le public sur ce sujet.

Au nom de qui ou de quoi des personnes de formation scientifique s’arrogent-elles le droit de décider de ce qui est vrai ou faux dans des domaines où la technique et un esprit rationalistes sont insuffisantes et par conséquent inaptes à saisir complétement ce que la vie et l’univers offrent à leur entendement ? Nous sommes quelque peu inquiets face à l’empressement des hommes de formation scientifique à croire qu’ils possèdent une faculté spéciale  leur permettant de discerner la vérité de leurs propre conjectures de l’erreur de celle des autres.

Quel est le dernier grief lancé contre l’Astrologie ? Elle est « irrationnelle ». Il  faut se rendre à l’évidence que les 18 hommes de science- la plupart américains- tout comme les autres critiques relevant de la mentalité scientifique collective de notre époque n’ont jamais accepté la véracité de l’enseignement de la psychologie des profondeurs, surtout au sein de l’œuvre de Jung, de Moreno, de  Goldstein, de Marlow, de Rogers, d’Allport,  d’Assagioli, de Frankl, et de Sutich, qui attribue à l’homme quatre  fonctions de base : Intuition, Sensation, Sentiment et Raison – toutes d’égale importance, toutes valables pour appréhender la réalité et dont deux d’entre elles s’avèrent irrationnelles.

L’homme a trop tendance à référer le mot « Vérité » uniquement à quelque doctrine faisant partie de cultures ou religions particulières et exclusives de sorte que la lutte entre  toutes ces « vérités » a été et est encore dévastatrice dans l’esprit de bien des gens. Au fond, les vérités scientifiques n’ont une valeur qu’au niveau du développement  nécessaire de la pensée analytique, centrée sur les faits objectifs. Mais, de même que les croyances de l’homme archaïque nous semblent aujourd’hui n’être que le fruit d’un sentiment  irréel, illusoire, d’une participation mystique à l’univers, celles empiriques de la science moderne  paraitront vraisemblablement n’être que des mirages, des  trompe l’œil pour les  générations  futures.

L’Astrologie se porterait beaucoup mieux si l’on parvenait à la débarrasser de toutes les superstitions et fausses appréciations qui l’encombrent encore. S’il était possible de réglementer l’étude de l’Astrologie, on pourrait faire disparaitre tous les faux astrologues, ignorants et vénaux qui présentent le sujet sous un faux jour.

Pour ne parler que des astrologues de langue française, il n’existe aucun refus de dialogue avec les milieux scientifiques. Bien au contraire, un nombre important de chercheurs consciencieux s’efforce  de mettre en évidence le « fait astrologique » en plaçant au premier rang les parties les mieux assurées de la discipline astrologique Ce sont ces travaux-là) que  nos adversaires devraient explorer, sans indulgence mais aussi sans parti- pris

Journées  Internationales Astrologiques de Paris, 20 Décembre 75


40 ans après,  que répondrions-nous ?

40e anniversaire du Congrès MAU de décembre 1975



Nous célébrerons le 40e anniversaire du Colloque de 1975 le dimanche 13 décembre 2015, de 12h à 18h. au Restaurant Le Palace de la Chine, 70, Avenue de Choisy. 7503 Paris, à deux pas de la Maison des Associations du XIIIe, rue Caillaux que connaissent bien des astrologues,
sur le thème L'ASTROLOGIE ET NOTRE TEMPS. Tables rondes filmées.
Quatre moments animés par Jacques Halbronn.
12h-13h30 L'astrologie aujourd'hui : son statut, son avenir
13h30-15h Buffet chinois à volonté sur place (pour gagner du temps)
15h-16h30- L'astrologie comme science du temps
16h30-18h L'astrologie, que nous dit-elle sur le temps présent?
Participation : 30 euro pour la journée (repas compris) à l'ordre de l' association la Vie Astrologique. Réservation souhaitée avant le Ier décembre 2015 par mail.

mardi 16 juin 2015

Le nouvel outil astrologique, l'Astrocyclon
par Jacques Halbronn


Au cours d'un cycle saturnien de' 7 ans, nous avons deux temps, l'un est dit con,jonctionnel (conjonction de Saturne avec l'une des 4 éroiles fixes royales) et l'autre disjonctionnel (Saturne au mi-point de deux étoiles fixes royales). On illustrera cette méthode au moyen de quelques exemples. La conjonction est fatale pour les institutions - comme le montre les menaces de démantalément (Grexit, Brixit) alors que la disjonction dessert les intérêts des leaders charismatiques.

I L’ASTROCYCLON ET LA CHUTE DE L’ALLEMAGNE (1944-1945)


Ian Kershaw écrit : " L'attrait charismatique de Hitler auprès des masses s'était de longue date dissous mais les mentalités et les structures de son pouvoir charismatique perdurèrent jusqu'à sa mort dans le bunker."
On nous décrit ainsi empiriquement la dialectique conjonction-disjonction. La conjonction permet au chef d’incarner à lui seul tout un peuple, d’en être l’âme, le génie. La disjonction prolonge la conjonction, en passant du singulier au pluriel , le peuple prenant le relais de son leader, du moins pour un temps.
Si l’on prend la période allant de l’attentat contre le chancelier à son suicide (Juillet 1944-Mai 1945), on observe que Saturne est entré dans le signe du cancer, s’éloignant donc du lieu conjonctionnel qu’est l’étoile fixe Aldébaran.(8° Gémeaux). Les historiens s'étonnent de la résilience du régime. Ils ne comprennent pas que même quand le chef vacille, il est relayé par la masse. C'est le passage de la conjonction à la disjonction laquelle poursuit l'action par d'autres moyens. L’Astrocyclon permet de mesurer et donc de prévoir –puisqu’il s’articule sur des données astronomiques précises tant pour le passé que pour l’avenir- quels rapports se nouent entre le chef et « son » peuple, celui qu’il s’est choisi et l’évolution des dits rapports. Rappelons que Hitler est né autrichien. La disjonction ne défait pas ce qui a été réalisé lors de la conjonction mais poursuit l’entreprise par d’autres moyens. Il est clair que la volonté de Hitler aura été relayée par une myriade d’auxiliaires, et que s’instaura un conformisme (disjonction) qui soudait le peuple même en l’absence de son chef. Si Hitler savait ce qu’il faisait, son peuple se contentait de vivre selon un certain consensus, finalement assez indifférent et interchangeable .
Si l’on se reporte à l’époque actuelle, la crise qui plane sur l’Union Européenne et la zone « euro » (grexit, brixit) s’explique par le fait que Saturne est en conjonction avec l’étoile Aldébaran, ce qui confère plus de poids aux personnes qu’aux institututions. Mais toute crise – au regrd de l’Astrocyclon- est circonscrite dans le temps et l’important est de ne pas être prisonnier des sensations du moment et de pouvoir les relativiser. Mais tout dépend évidemment de quel côté l’on se place.

II LE MODELE POMPIDOLIEN DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN FRANCE

Nous ne manquons pas d’occasion d’ironiser sur l’arbitraire des calendriers électoraux. A quoi tient notamment le fait qu’en France depuis 40 ans les élections présidentielles aient toujours lieu au printemps alors qu’en 1958 et 1965, elles avaient eu lieu à l’automne ?
En 1974, le président Georges Pompidou –élu en 1969- décède avant la fin de son mandat. On est au printemps, au début avril, et donc les élections pour un nouveau président auront désormais lieu au printemps. Si Pompidou était mor en Eté, on aurait pris l’habitude d’élire un président en cette même saison. Il est vrai que Pompidou lui-même avait été élu au printemps du fait de la démission de De Gaulle en, 1969 alors qu’il avait été, réélu à l’automne 1965, sept ans après sa première élection à la fin de 1958. (mais cette fois pas encore au suffrage universel)
Apparemment, personne ne s’est offusqué de ce que tout le calendrier électoral, du moins pour les présidentielles, se situe au printemps en raison de la mort du dit Pompidou ! Cela en dit long sur l’existence d’une sorte de point aveugle quant à la justification des échéances électorales. Le hasard semble avoir toujours présidé à leur fixation dans tous les pays concernés. On nous répondra que tout cela est sans
importance, ce qui est révélateur du manque de conscience du facteur Temps dans notre civilisation, considéré comme une donnée non pas objective mais subjective ou pis comme une donnée aléatoire et qui doit le rester. La science politique, ici, ne cherche aucunement à asseoir le fonctionnement de nos institutions sur des mécanismes purement conventionnels. A l’instar de la Nouvelle Histoire en quête de soubassements, les politologues doivent avoir périodiquement l’angoisse du vide.
III L’ALTERNANCE CYCLIQUE
Si l'on peut extrapoler à partir du binôme 2001-2015, de 7 ans en 7 ans, de 15 ans en 15 ans, de 21 ans en 21 ans et de 28 ans en 28 ans, on obtient une cyclicité parallèle en décalant tout de 45° et dans ce cas, ce ne sont plus des événements permettant à quelques-uns de faire pendant à tout une nation mais c'est la nation qui l'emporte sur quelques leaders, comme on a pu le voir en 2011 lors de ce qu'on a appelé le "printemps arabe" qui a vu tomber toute une brochette de "guides" (Ben Ali, Kadhafi) sans parler de ceux qui ont été fortement ébranlés (El Assad etc.). Si l'on remonte 21 ans avant 2011, on tombe sur les événements de 1989 qui ont touché de nombreux leaders dans les "démocraties populaires" (Allemagne de l'Est, Roumanie etc.). Et en remontant encore de 21 ans, on en arrive à 1960 qui vit la dislocation de l'empire colonial français en Afrique et un De Gaulle devant céder sur tous les fronts.
Sept ans plus tard, De Gaulle devra à nouveau subir un vent de contestation avec Mai 68 qui sera suivi l'année suivante de son départ du pouvoir. C’est la disjonction marquée par une volonté de la part du système de se débarrasser de sa dépendance à l’égard des pères fondateurs.
On notera aussi que 2005 aura été une année fatale pour l’Union Européenne avec le non au référendum de la part de l’un des Etats fondateurs, à savoir la France. Toutes proportions gardées, au regard des conséquences, on est en droit, selon nous, de comparer 2005 à 1989 avec ces deux chocs qui affecteront Est et Ouest de l’Europe, en raison d’un manque de gouvernance de la part de Gorbatchev et de Chirac qui aurait pu se dispenser d’un référendum pour faire accepter le projet de constitution, prenant ainsi un risque inconsidéré mais en fait se déchargeant sur le peuple – en phase disjonctionnelle de Saturne- de la responsabilité de la décision.
Il ne s'agit pas ici de partir d'une quelconque date de naissance - on l'aura compris-mais de dire qu'une fois un certain type d'événement identifié, on doit s'attendre à ce que le même type d'événement se reproduise, dans des contextes qui peuvent singulièrement varier, selon un rythme obéissant à une cyclicité septénaire, par ailleurs, largement attestée dans la Bible. Bien entendu, cela ne dispense pas de consulter les éphémérides mais nous insistons sur la nécessité d'une astrologie comprise de tous et non pas des seuls astrologues/astronomes d'autant que cela correspond à des configurations astrales aisément repérables à l'œil nu.
L’approche comparative nous apparait comme un impératif incontournable de la recherche astrologique. Le XXe siècle aura été marqué par deux réunifications mythiques, celle de Jérusalem en 1967 du fait de la Guerre des Six Jours et celle de Berlin, incarnée par la chute du Mur en 1989, soit 22 ans plus tard/ Saturne dans les deux cas se situe dans le deuxième décan[1] de l’un des quatre signes cardinaux, respectivement le bélier et le capricorne.
On notera qu’en 1917, la Déclaration Balfour, émanant du ministre britannique, promettait aux Juifs l’instauration d’un Foyer –en Palestine, soit 50 ans avant la Guerre des Six Jours, soit 7 x 7 et l’on sait que les dates séparées d’un multiple de 7 fournissent des données comparables. Ce résultat avait été obtenu du fait de la puissance britannique dans la région aux côtés des Arabes [2]. Mais on a déjà vu que la disjonction sous-tendait le démembrement de l’Afrique française en 1960 comme le Printemps arabe en 2011, à 41 ans d’écart, ce qui se rapproche d’un multiple de 7 (6x7 =42), Saturne étant respectivement en capricorne et en Balance, deux signes cardinaux. . La disjonction est la révolte contre le Père, qu’il s’agisse de tel « raïs » (1967 (Israël contre Nasser) 2011), ou de telle puissance « coloniale » (Paris en 60, Mosou en 89)
Que peut dire l’astrologie cyclique face à une prochaine échéance ?
D’une part, il est clair que ce sont là des défis, des risques auxquels il est possible de répliquer de diverses manières et l’on peut dire que la connaissance des processus en cours permet de gérer ces problématiques de façon plus responsable : un homme averti en vaut deux .


IV LA CYCLICITE DES SYNERGIES

Nous entendons mettre l’accent sur la dimension sociologique, à savoir la façon dont les leaders parviennent ou non à s’entendre entre eux. Ce serait en fait bien là le créneau central de l’Astrologie et cela s’articule sur la dialectique amis/ennemis, à savoir qu’à certains moments, les ennemis deviennent amis et à d’autres les amis deviennent amis. Cohabitation, coalition sont alors au menu. C’est ce chassé-croisé qui nous apparait comme notre principal objet d’études.
Du Traité de Rome aux accords de Lausanne (1957-2015)
En 1957, 12 ans après la capitulation de l’Allemagne, fut signé le Traité de Rome, entre la France, l’Allemagne, l’Italie et le BENELUX[3]. Saturne est bel et bien en position conjonctionnelle , à proximité de l’une des 4 étoiles fixes royales. Le traité se décide au sommet, sans passer par un quelconque référendum populaire.
On signalera aussi l’expédition de Suez en 1956, dans le même cas de figure, qui associe de facto la Grande Bretagne et Israël alors que les Britanniques avaient été depuis les années 1920, en général du côté des intérêts arabes.
A un niveau franco-français, notons en 1972, la mise en place du « Programme commun » de gouvernement , qui relie le PS et le PCF, deux formations qui décident ainsi d’unir leurs forces.
En 1978, les Accords de Camp David, signés en présence de Jimmy Carter, président des Etats Unis, entre le président égyptien Anouar El Sadate et le premier ministre israélien Menahem Begin, font suite à la venue à Jérusalem de Sadate l’année précédente, à la suite de la Guerre du Kippour. Un prix Nobel de la Paix sera accordé à cette occasion
En 1994, nouveaux accords concernant les rapports Israël/Palestine, à Oslo, avec Yitzhak Rabin et Arafat, Clinton étant président des USA. Les configurations sont analogues à celle de 1978.
En avril 2015, à Lausanne, les Etats Unis et l’Iran signent des accords, qui mettent fin à un long embargo. Les configurations sont comparables aux trois autres exemples fournis.
Dans tous ces cas, les accords concernent les rapports entre des chefs de gouvernements ou de partis.
Bien évidemment, toutes ces alliances sont vouées au bout d’environ 3 ans à connaitre une crise, c’est le passage à la phase de disjonction, laquelle ne dure guère au-delà de ce même laps de temps.

V Des accords de Munich au printemps arabe ( 1938 -2011)

Passons au cas de figure inverse où l’on assiste à la faillite de la concertation entre responsables politiques. La tendance dominante est le sentiment que l’on n’ a plus besoin d’eux alors qu’ils ont voulu le laisser croire. Inversement, en phase conjonctionelle, qu’a-t-on besoin de consulter le peuple ?
En 1938-1939, on a coup sur coup les Accords de Munich qui conduisent à un démantèlement de la Tchécoslovaquie, en raison de la question des Sudètes. Peu après, la Russie, alliée de la France, signe avec l’Allemagne nazie un pacte qui prévoit un nouveau partage de la Pologne, alliée également de la France. Astrologiquement, Saturne est en position disjonctionnelle caractérisée. C’est le rejet du traité de Versailles voire de la Société des Nations.(SDN). En vérité, tôt ou tard, ne sommes-nous pas amenés à nous renier alors qu’en fait, nous vivsons dans la dualité qui nous enseigne l’ambivalence ?
Si l’on prend la France de 1960, De Gaulle laisse partir l’Afrique tout comme le fera Gorbatchev un cycle sidéral de Saturne plus tard à la fin des années 80, lequel déclare qu’il ne fera rien pour enrayer le processus qui s’engage en « Europe de l’Est ».
En 2011, c’est ce que l’on appellera le « Printemps arabe » avec la chute des leaders tunisien, lybien, égyptien et de graves remous en Syrie menaçant Bachir El Assad. Une fois de plus, le peuple refoule les leaders en place qui n’y peuvent mais. Dans un cas comme dans l’autre, Saturne occupe une position disjonctionnelle.
Dans tous les cas signalés, il aura manqué une volonté politique au sommet pour éviter la désagrégation et c’est typique de la phase de disjonction de Saturne.

JHB
16.06. 15

lundi 27 avril 2015

Invitation  à une journée  Astrologie Médicale, le mercredi 29 avril  de 15h à 17h30
Conférence de Claudine Briand, suivie d'un débat avec les participants
Adresse: salle  de l' USFIPES   15  rue  Jean-Jacques Rousseau  75001  M° Palais Royal, RER  Chatelet les Halles

l'USFIPES est devenu un lieu  très accueillant pour les astrologues qui y  interviennent
  fréquemment du lundi au vendredi.
Citons Chantal Depoux, Luc Marianni, Daniel d'Aguilar, Tarek, Dorothée Koechlin de
Bizemnt, Ariane d'Athis, Mary Lys,  Caroline Thien Kim  Trieu, et donc Claudine Briand
Entrée  10  euro.
site USFIPEs   www.usfipes.org  

mercredi 15 avril 2015

La revue sur Nostradamus de Jacques Halbronn

logo1
P r o p h e t i e s   O n   L i n e   
logo2
The largest library about Nostradamus for free !
logo3
Halbronn's Library - 1st Part
Halbronn's Library - 2nd Part
Halbronn's Library - 3rd Part
Introduction
Researches 01-10
Researches 11-20
Researches 21-30
Researches 31-40
Researches 41-50
Researches 51-60
Researches 61-70
Researches 71-80
Researches 81-90
Researches 91-100
Researches 101-110
Researches 111-120
Researches 121-130
Researches 131-140
Researches 141-150
Researches 151-160
Researches 161-170
Researches 171-180
Researches 181-190
Researches 191-200







 

Jacques Halbronn's Researches

Thanks to Jacques Halbronn we are able to publish all his researches on this website's section.
You can use the left menu to open the relate page in a new window.
Enjoy it.


Read my blog below, or check it online at: 

Note: All reasonable attempts have been made to contact the copyright
holders of any images that are not either the author's own, kindly made available to him or already in the public domain.
We would be grateful if any whom we have been unable to contact would get in touch with us.









Updated Tuesday, 07 April 2015
© All Rights Reserved 2009 - Designed by Mario Gregorio

 

Revue La grande conjonction



www.GRANDE-CONJONCTION.org
Le blog de Jacques HalBronn (alias JHB), épîstémologue, anthropologue, historien, linguiste, compositeur.

Mais, qui est JHB?
Personnage inclassable et esprit universel, Jacques Halbronn,arrivant à l'âge de la retraite, et largement "googlisé", Docteur es lettres, ne saurait être enfermé dans telle ou telle posture ou fonction.
Tour à tour et simultanément, historien, épistémologue, ethnométhodologue, vidéaste, anthropologue, politologue, linguiste, cyclologue, prophétologue, compositeur, il revendique des termes nouveaux comme "sionologue", c'est à dire spécialiste des migrations juives,
"stomaticien", c'est à dire élaborant une thérapie centrée sur la buccalité interne (diététique) et externe (la parole), gynologue, spécialise du psychisme féminin.
Certains esprits malintentionnés voire malveillants voudraient lui coller l'étiquette d'astrologue, en raison d'une part importante de sa production et de ses activités mais l'astrologie est avant tout un champ heuristique, à partir duquel JHB contemple tout ce qui est humain.
Le "blog" Grande Conjonction refléte cette diversité apparente des orientations d'un ensemble qui n'en comporte pas moins une véritable unité anthropologique.
Pour donner quelques repéres, disons que JHB
- a introduit le sifflement dans la pratique pianistique de la musique contemporaine,
- a modifié la chronologie de textes prophétiques comme les Centuries de NOstradamus ou alchimiques comme le Splendor Solis
- a révolutionné le modéle astrologique traditionnel en créant un grille qui devrait rapidement devenir un must.
- a redéfini la notion de langue, et montré la richesse pour la France de sa langue.
- a repensé l'histoire de l'évolution humaine et son positionnement par rapport à la technique, de la plus primaire à la plus sophistiquée.
- a clarifié ce qui distinguait les femmes des hommes
Aujourd'hui, on vous propose "LES ENQUETES DU PROFESSEUR JHB". Une centaine de textes brefs mais avec du suspense, écrits au cours de l'année 2012, où l'on suit JHB en train de "cuisiner" un sujet, à sa manière, un peu à la façon de Barthes, autour de 7 thèmes tels que
LA CULTURE, LES FEMMES, LES LANGUES, LES ASTRES, LA MUSIQUE, LA DIETETIQUE, LES JUIFS. Chacune des 7 enquêtes comporte un certain nombre d'épisodes avec des rebondissements, comme dans tout thriller qui se respecte.
DD webmaster


Sur TeleProvidence.com vous pouvez lire le Journal de Bord qui refléte, expose et explicite les reportages qui sont réalisés.
Revue
d'anthropochronologie
et de psychosociologie stomatique
Les sciences humaines
au prisme du Temps
Rubriques

ENCYCLOPAEDIA
ASTROLOGICA

ESTUDES
NOSTRADAMIENNES




ARCHIVES
(anciens numéros)
SOMMAIRE GENERAL
GALERIE DU MAU



LIENS
INTERESSANTS

RUBRIQUES (en cours)

ASTRES RELIGION MUSIQUE
  DIETETIQUE  


SOYEZ LE SPONSOR
DU PROCHAIN NUMERO
AVEC VOTRE PUBLICITE


ENVOYEZ
VOS PROPRES
ARTICLES
TeleProv


PARTICIPEZ
AUX DEBATS
AVEC VOS
COMMENTAIRES


POSEZ VOS
QUESTIONS

Utilisez des mots clé pour trouver les articles de notre revue :

 
Web www.grande-conjonction.org
Avertissement : Les informations figurant sur le site WEB ou sur le bulletin envoyé par e-mail sont fournies gratuitement.
La Grande Conjonction ne garantit pas l'exactitude de ces informations et ne pourra être tenu pour responsable du contenu des sites présentés ainsi que des dommages directs ou indirects qui pourraient résulter de leur utilisation, notamment d'une perte de données ou d'exploitation. La Grande Conjonction est une marque déposée (c) 1985 - 2009. Tout droit de reproduction réservé.
La Grande Conjonction © 2009 - Tous droits réservés.
Contact :
Jacques Halbronn - 8, rue de la Providence - 75013 PARIS - 01 45 81 54 49

revue Hommes et faits.

Éditeur
© Paris 1996
La Paguère
31230 Mauvezin de l'Isle
France
resiek
@free.fr
Carnets de route & Témoignages
Regard Intérieur sur l'Inde au quotidien, Pauline Choudury Témoignages... [Rubrique]
Pérou – La vie quotidienne des Indiens de la Vallée du Mantaro, Francisco Aliaga Danse et conscience politique, Hélène Massé
La vie quotidienne des Indiens de la Vallée du Mantaro – L'habitat, Francisco Aliaga La loi Sarkozy sur la prostitution, témoignage, état des lieux, Martine Burger
Pérou – Les guérisseurs andins, Francisco Aliaga Pédocriminalité, un mal profond
Pakistan – Khyber Pass, Darra, Les Kalash, Lionel Cudennec Alimentation, cultures et religion, Awad Fouatih
Les fêtes musulmanes Continent noir et Occident, Gérard Clavreuil
La notion de Jihad dans les écoles françaises Freud – Jung, deux vies, deux œuvres, Anne Rose
LEÏLET EL-QADR - La nuit de la Révélation Les tambours de la liberté, Illel Kieser 'l Baz
Une société de l'image Mythes, rites, rêves et rumeurs
Les images, approche nouvelle – présentation [Rubrique] Hommes et terre, mythologies des peuples du Golfe du Bénin, Paul G. Aclinou
Le cinéma, la télévision et la publicité [Rubrique] Mythologies des peuples du Golfe du Bénin – Les quatre Âmes, Paul G. Aclinou
Les médias [Rubrique] Le culte des ancêtres, Ghislain R. Ogadanga
Le mythe, animateur des cultures [Rubrique] Des religions naturelles au mercantilisme..., Pierre Bamony
Balthus, la révolte intérieure, André-Michel Berthoux L'hédonisme au féminin, Pierre Bamony
Marx, Rousseau, André-Michel Berthoux Médée — Une figure mythique civilisatrice, Catherine Barbé
Littérature et parricide, André-Michel Berthoux La légende et le mythe d'Œdipe, Mario Meunier
L'étoffe des songes, Pascal Houba Rite et organisation sociale, Anne Rose
Les métamorphoses de l'irreprésentable
la conception jungienne du symbole
, Pascal Houba
Aux sources des peurs, le mythe, Catherine Barbé
Les métamorphoses de l'irreprésentable, Michel Foucault, Pascal Houba Une anthropologie de la pureté — Psychanalyse de l'étranger, Jacques Halbronn
Les implications du temps, Pascal Houba Une Anthropologie de la pureté (suite) — De l'étranger au monde..., Jacques Halbronn
Danse et espace de l'image, Hélène Massé L'Anima, variations..., Illel Kieser 'l Baz
Une approche de l'imaginaire à partir de la chasse aux sorcières, Illel Kieser 'l Baz La science et le mythe, Illel Kieser 'l Baz
Symboles et mythes, Maryse Choisy Les démons dans les cosmogonies sémitiques (Synopsis), Illel Kieser 'l Baz
Les Esquimaux et les songes, Didier Anzieu Les démons dans les cosmogonies sémitiques – I, Illel Kieser 'l Baz
L'Imaginal, sources et perspectives, Illel Kieser 'l Baz Femmes ou démons, Valérie Massignon
Exploration de l'imaginaire, Dr. Juliette Boutonier Le Robot et le Loup, Illel Kieser 'l Baz
Philosophie et anthropologie du mal, Pierre Bamony L'espace sorcier, Catherine Barbé
Les peurs contemporaines : le constat, Catherine Barbé Les Fées, Clémence Ramnoux
Face aux peurs, les réponses, Catherine Barbé Des automates et des hommes, André-Michel Berthoux
Philosophie, Histoire, Anthropologie, Psychologie, Psychanalyse
Intentions Le don en marketing, Jacqueline Winnepenninckx
L'individuation – Hommage à Roland Cahen
Entre Psychanalyse et Anthropologie, J.-P. Valabrega Du conflit des générations dans les familles polygynes du Burkina Faso, Pierre Bamony
Anthropologie et sciences humaines, A. Leroi-Gourhan De l'homosexualité chez les Lyéla du Burkina Faso, Pierre Bamony
Psychologues et astrologues, une collaboration ?, Jacques Halbronn La manducation chez les Lyéla du Burkina Faso, Pierre Bamony
Ethno-savoir et divination, Jacques Halbronn De la sensualité dans l'Amour mystique, Pierre Bamony
Science, conscience et inconscience, Jacques Halbronn Le problème de la philosophie africaine, Pierre Bamony
Les modèles de la liberté, inédit de Leopoldo Zea L'émigration clandestine des africains en Europe, Pierre Bamony
Histoire filiation et Imaginaire, entretien avec Jacques Le Goff Altérités, trois essais sur le langage, l'écologie et la temporalité, Jacques Halbronn
Filiation et secret, Pierre Solié Nouvelles tendances de la psychanalyse aux USA, Richard H. Williams
Une vie, une expérience, entretien avec Roland Cahen Nouvelle carte de l'organisme humain, Isabelle Baudron
Le freudisme en critique, Illel Kieser 'l Baz Trois visions de l'Homme et du monde – Aristote, Descartes, Korzybski, Isabelle Baudron
Éloge du travail, Illel Kieser 'l Baz Connaître l'Islam, la légende de la Käaba, Illel Kieser 'l Baz
Liberté, insécurité, inégalités..., Illel Kieser 'l Baz Connaître l'Islam, Le voyage nocturne de Muhammad, lecture
Culture et identités, Illel Kieser 'l Baz Variations sur l'identité et la liberté, Leïla Zouggari
L'Amour Dieu ou le Soufisme, Leïla Zouggari
Pédocriminalité et société —  [Rubrique] Les croyances et la Liberté, Leïla Zouggari
Mesure et passion selon l'Islam, Illel Kieser 'l Baz
Variation sur Amour et connaissance, Illel Kieser 'l Baz
Linguistique Judaïté
De l'ergonomie des langues, Jacques Halbronn Pour une approche ésotérique de la question juive, Jacques Halbronn
Principes méthodologiques en linguistique comparée, Jacques Halbronn Les juifs, gardiens du temps, Jacques Halbronn
Essai de linguistique du sujet, Jacques Halbronn Judaïsme et laïcité, les pièges de la représentation, Jacques Halbronn
La dimension surmoïque de l'écrit, Jacques Halbronn Des relations judéo-arabes dans une France post-laïque, Jacques Halbronn
Formes négatives et interrogatives en français et en anglais, Jacques Halbronn À propos de judéophobie, réponse à P. A. Taguieff, Jacques Halbronn
Traduction de proximité et culture linguistique, Jacques Halbronn La stratégie de Gribouille, Jacques Halbronn
Dialogues linguistiques, Jacques Halbronn – À télécharger Les juifs, entre Chrétienté et Islam, Jacques Halbronn
Observations sur le système syntaxique du français, Jacques Halbronn La Palestine du mandat et l'Anschluss arabe, Jacques Halbronn
L'usage du préfixe Re en français, Jacques Halbronn Judéité et culture, Jacques Halbronn
Du prétexte au contexte, Jacques Halbronn
Crypto sciences
Aux limites de nos sciences Boris Porchnev, Jean Roche
Bernard Heuvelmans et la cryptozoologie, Illel Kieser 'l Baz Evhémère et les monstres. Croyances populaires et interprétation instruite, Michel Meurger
Méthodologie — Atelier Retour aux sources
Des images intérieures à la création — Ateliers [Rubrique] Sources étymologiques, Catherine Barbé
Danse et intériorité, Hélène Massé Les penseurs de l'Islam – Avicenne, Illel Kieser 'l Baz
La danse africaine, Germaine Acogny Les penseurs de l'Islam – Averroès, Illel Kieser 'l Baz
Danse sur le feu et origine de la danse, France Schott-Billmann La psycho-philosophie de Pierre Janet, d'après Claude Prevost
L'accès au  terrain, Pierre Yves Allain Sur la trace des Judéo-espagnols, Alain Penso
Au fond de l'Homme, les limites de la conscience, parapsychologie, prophétisme, ...
Astrologie, pathologie d'une Épistémé [Rubrique] Clivages [Rubrique]
Une anthropologie de l'Astrologie, Illel Kieser 'l Baz Méthodologie des études sur le prophétisme moderne , Jacques Halbronn
Le problème de la cyclicité en sociologie, Jacques Halbronn Ésotérisme historique, ésotérisme philosophique, Jacques Halbronn
Penser l'histoire de l'astrologie, Jacques Halbronn Une analyse du livre de Pierre A. Riffard, L'ésotérisme, IBK
Repères Sites de recherche et d'actualité
Nous n'avons jamais été modernes, essai d'Anthropologie symétrique, Compte rendu par Pascal Houba La Maison des Sciences de l'Homme
Films : De Vertigo à Eyes Wide Shut..., André-Michel Berthoux La Cité des Sciences
Compte rendus de lecture [Rubrique] L'Université de Laval, dépt. d'Anthropologie
Documentation, bibliographie [Rubrique]
Ressources et moteurs spécialisés en Sciences sociales René Girard — Violence et Sacré